Ceux suivant l’actualité de web doivent déjà avoir entendu parler du projet de navigateur web lancé par Microsoft en janvier, déjà connu sous le nom de Projet Spartan et supposé épauler, voire remplacer le tristement célèbre Internet Explorer à long terme. Si de nombreuses rumeurs circulaient au sujet du nom du nouveau concurrent dans la course aux navigateurs, Microsoft a finalement tranché : Ce sera Microsoft Edge !

Microsoft Edge, c’est quoi ?

Microsoft Edge - NavigateurSi le nouveau navigateur web a été officiellement baptisé Microsoft Edge lors de la conférence Build, celui-ci avait en effet tout d’abord été nommé “Projet Spartan”. Il s’agissait d’un clin d’oeil à Cortana, l’assistant personnel virtuel déjà en place sur Windows Phone depuis Windows 8.1 en référence au personnage de la série Halo (série à succès exclusive à la console Xbox de Microsoft) et concurrent direct de Siri des iPhones d’Apple. Mais pourquoi changer de nom en cours de route dans ce cas ? Pour plusieurs raisons.

Remplacer Internet Explorer : De Spartan à Edge

Tout d’abord, Edge signifie “bord” mais également “à la pointe”, la volonté de Microsoft est ainsi clairement affichée, il s’agit de créer un nouveau navigateur web qui soit à la fois capable de donner des sueurs froides à ses concurrents de longue date (Mozilla Firefox et Google Chrome pour ne pas les nommer) de par ses fonctionnalités avancées, mais également de faire oublier la mauvaise réputation du navigateur qu’il a la lourde charge de remplacer : Internet Explorer.

En effet, ceux ayant déjà comparé les différents navigateurs ou ceux ayant déjà développé leur propre site web ont déjà été confrontés aux incohérences et aux problèmes de compatibilité provoquant des soucis lors de l’affichage des pages HTML… Un véritable casse-tête pour les développeurs qui prennent souvent le parti de ne gérer le support d’Interner Explorer que jusqu’à une certaine version du navigateur. Les sites ne s’affichent par conséquent pas correctement pour les utilisateurs utilisant ces versions et la mauvaise réputation du navigateur s’est développée au fil des années jusqu’à cette décision de faire table rase du passé et de proposer un nouveau navigateur du nom de Microsoft Edge.

Un logo peut en cacher un autre

Microsoft Edge - LogoEnfin, je dis table rase, mais ce n’est pas tout à fait le cas et c’est là toute l’intelligence de Microsoft : Le logo de Microsoft Edge ressemble énormément à celui d’Internet Explorer.
Le fameux E bleu est en effet utilisé par la majeure partie des utilisateurs de Windows qui ne se posent pas particulièrement la question de savoir quel navigateur est le meilleur pour leur usage quotidien.

Ne pas changer les habitudes de navigation de ces utilisateurs en utilisant un logo semblable est un très bon calcul pour ne pas les perdre : Vu qu’ils ont l’impression d’utiliser une mise-à-jour de leur navigateur habituel, ils n’ont pas besoin de regarder ce qui se fait ailleurs.
Et Microsoft Edge dispose de nombreuses nouveautés pour attirer de nouveaux utilisateurs potentiels, les mêmes qui avaient été déçus par Internet Explorer.

Des fonctionnalités exclusives

Remplacer Internet Explorer est une chose, réussir à inquiéter la concurrence en est une autre. Même si le navigateur sera installé par défaut sur les ordinateurs équipés de Windows 10 et permettra de faciliter son insertion dans la course, Microsoft Edge doit non seulement égaler Firefox et Chrome, mais également apporter son lot de nouveautés. Et c’est apparemment le cas, regardons d’un peu plus près.

Un design minimaliste

Pour commencer, le navigateur va adopter la même philosophie que ses principaux concurrents, à savoir un design minimaliste afin d’assurer la rapidité d’affichage de ses recherches, les toolbars devraient donc (enfin) disparaitre et cesser de ralentir inutilement la navigation.

Des extensions !

Autre point commun, les extensions et leur catalogue devraient faire leur apparition (j’ai parlé trop vite pour la toolbar), une bonne nouvelle en soit puisque cela devrait permettre de choisir celle que l’on souhaite utiliser, ainsi que de les activer ou les désactiver… Prenez-donc garde à ne pas en abuser 😉

Mode lecture

Une nouveauté bien appréciable, c’est celle de pouvoir extraire un article du navigateur afin de pouvoir le consulter comme il serait possible de le faire avec un eBook, épuré de publicités et de la navigation, bien pratique sur smartphone et tablette. Pour assurer malgré tout la rémunération des sites utilisant la publicité, il n’est possible d’utiliser ce mode qu’une fois la page complètement chargée.

Quel temps fait-il aujourd’hui Cortana ?

L’assistant personnel virtuel Cortana est aussi de la partie et est directement intégré au navigateur. A cela de nombreux avantages puisque Cortana est capable de faire des suggestions, d’apporter des informations ou d’effectuer des actions supplémentaires. Un exemple concret : sur le site internet d’un restaurant, elle pourra vous donner les horaires d’ouverture, le numéro de téléphone ou mettre en avant les plats que vous êtes le plus susceptible d’aimer. La barre latérale pourra par exemple vous donner la météo ou la définition d’un mot en s’appuyant sur Bing. Oui, pourra, car Cortana sur Microsoft Edge n’est pour l’instant disponible qu’aux USA. Patience…

Microsoft Edge - Annotation

Annoter et partager du contenu

J’ai gardé le meilleur pour la fin, la véritable nouveauté de Microsoft Edge concerne cette nouvelle fonctionnalité, permettant de surligner, dessiner, découper des éléments ou écrire des notes sur une page web, que ce soit avec un souris, un stylet ou avec le doigt sur l’écran tactile. Vous pouvez ensuite partager ces “web note” sur les réseaux sociaux ou par mail. Plutôt pratique pour communiquer simplement si vous n’avez pas forcément envie de passer par un logiciel style Photoshop ou Paint pour mettre en avant un contenu sur une capture d’écran. Petit bonus, ces notes peuvent être sauvegardées sur OneNote, le programme de prise de notes de Microsoft.

 

En bref, Microsoft Edge semble bien prometteur et – pour ne rien vous cacher – la perspective de voir Internet Explorer disparaitre me réjouit grandement 😉 Enfin, il sera toujours possible d’installer IE11 sur Windows 10 pour les réfractaires au changement (c’est toujours mieux que ceux qui utilisent encore IE8 ou antérieur…).

Reste ensuite à faire quelques tests en situation réelle et non pas dans le cadre d’une démo Microsoft pour se rendre compte des performances de Microsoft Edge face à ses concurrents, mais ça devrait faire l’objet d’un autre article. Et vous ? Avez-vous eu l’occasion de tester ce nouveau navigateur ? Pensez-vous en changer ?