C’était une évolution prévisible. En étudiant attentivement les chiffres de Médiamétrie en 2015 à la même époque, la tendance était clairement visible : la démocratisation des smartphones amorcée, l’ordinateur était en recul constant mais jamais le web mobile – smartphones et tablettes – n’avait été le point d’accès principal à internet. C’est aujourd’hui chose faite, on peut le dire haut et fort : le web mobile représente plus d’une visite sur deux sur internet et dépasse donc le web classique !

Ordinateur vs. Smartphone & Tablettes

Commençons par les chiffres, si les statistiques de décembre 2014 de Médiamétrie accordaient 42% des parts d’utilisation du web aux périphériques mobiles (32% pour les smartphones et 10% aux tablettes), celles de décembre 2015 montrent une nette augmentation. Le smartphone est utilisé pour accéder à internet dans 43,8% (+11,8%) des cas tandis que les tablettes totalisent 8,40% (-1,60%) des usages.

L’accès à internet en cumulé des smartphones et des tablettes atteint donc 52,7% et par conséquent, l’utilisation d’un ordinateur pour accéder au web représente moins d’une visite sur deux, sachant que les visites de sites internet depuis les télévisions (via l’interface d’une box internet par exemple) et consoles de jeux atteignent 1% du trafic global.

L’avis de Google

C’est un changement extrêmement important à prendre en compte. Si plus de la moitié des connexions se font depuis un smartphone ou une tablette, les sites qui ne répondent pas aux critères de Google en terme d’adaptabilité à ces périphériques vont perdre plus de la moitié de leurs clients potentiels, sans oublier que Google pénalise les sites non Responsive Design. Le 8 octobre 2015, Google annonçait déjà que la part de recherches effectuées via un périphérique mobile représentait plus de la moitié des 100 milliards de requêtes enregistrées chaque jour. Il s’agit donc d’une tendance internationale qui semble bien partie pour continuer à augmenter de manière exponentielle.

Du fixe au mobile : l’évolution des usages

Comment expliquer l’évolution des usages ? Bien sûr, le smartphone se démocratise de plus en plus et il n’est pas rare de voir des personnes au bord de la dépression lorsque leur mobile s’éteint sous leurs yeux embués, faute de chargeur/prise de courant. Mais le confort d’utilisation d’un ordinateur est tout autre et pourquoi ne pas utiliser directement une application plutôt que de naviguer sur le net depuis son smartphone ?

A mon sens, 3 raisons à ça, et la liste est non-exhaustive.

Site Responsive Design

C’est quand même vachement plus sympa quand le site s’adapte au smartphone, non ?

Application native vs. Responsive Design

Toutes les entreprises n’ont pas les moyens ni le besoin de s’offrir une application mobile. En effet, il est important de garder à l’esprit que le développement d’une application est relativement onéreuse et qu’il faut en développer une pour chaque système d’exploitation mobile (iOS, Android, Windows Phone, BlackBerry OS…). De ce point de vue, le développement d’un site qui s’adapte directement à l’affichage sur mobile est un plus non négligeable pour les entreprises. Il est également dans l’intérêt de Google de faire en sorte que les utilisateurs continuent d’utiliser leur navigateur afin d’utiliser ses services et ainsi d’être exposés aux publicités AdWords qui sont à la base de son modèle économique.

Par conséquent, la plupart des entreprises n’ont pas d’application dédiée mais ont un site internet, voire un site Responsive Design si elles se soucient du confort de leurs potentiels clients (et si elle ne veut pas qu’ils aillent voir son concurrent).

Une évolution des usagers

Tout le monde a un smartphone et/ou une tablette aujourd’hui, et de plus en plus jeune. Il en existe de toute taille et à tous les prix, ce qui simplifie grandement l’acquisition du petit dernier de telle ou telle firme. Et tout ce petit monde est en déplacement constant, dans le métro, à l’école, au travail, en vacances… Dans ces conditions, on comprend assez rapidement que l’ordinateur familial soit progressivement délaissé pour notre ami de toujours, bien au chaud dans notre poche et prêt à répondre à la moindre de nos questions. Vous voulez un exemple ? Regardez dans l’historique de votre mobile, il y a de fortes chances pour que vous y trouviez une recherche pour trouver un restaurant japonais à proximité ou comparer le prix de cette paire de chaussures avec un autre revendeur (si vous avez d’autres exemples, je suis preneur 😉 ).

Un contenu épuré

C’est un avis tout à fait personnel que j’exprime ici, parce que ça s’applique également (et surtout) aux applications, mais l’un des grands avantages de la navigation sur mobile est l’épuration du design au profit du contenu. Il y a encore quelques années, il était courant de tomber sur des sites qui nous balançaient du Flash (brrrr…) dans tous les sens, avec des éléments répartis sur 14 colonnes et des décorations qui gigotaient à droite et à gauche, le tout avec des couleurs à faire des crises d’épilepsie (j’exagère à peine, je vous jure…).

Les sites actuels sont prévus pour fonctionner sur mobile, il faut donc supprimer tous les éléments qui ne sont pas essentiels au contenu et alléger au maximum les pages pour faciliter la navigation sur la page aux personnes disposant d’une mauvaise connexion (comme souvent en itinérance).

Il existe certainement d’autres raisons à cette évolution de l’usage des mobiles au détriment de l’ordinateur, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires 😉 Aujourd’hui, plus que jamais si ce n’est pas déjà fait, faites en sorte que votre site internet soit adapté aux périphériques mobiles que sont les smartphones et les tablettes. Ce serait dommage de perdre plus de la moitié de votre trafic potentiel à cause d’un site non adapté… Et si vous ne savez pas vers qui vous tourner, n’hésitez pas à nous contacter 😉