C’est vrai, j’écris pas mal au sujet des différents opérateurs mobiles ces derniers temps, mais il faut dire que ça bouge bien et, pour une fois, dans le sens des consommateurs ! Comme indiqué dans le titre, SFR et Bouygues Telecom ont officialisé la mutualisation d’une partie de leur réseau mobile 2G, 3G, H+ et 4G.

SmartphoneOui, seulement une partie. Car si l’objectif affiché est bien de proposer une meilleure couverture réseau, les deux opérateurs restent concurrents et souhaitent garder leur indépendance commerciale ainsi qu’une capacité d’innovation autonome.

Mais abordons le sujet qui nous intéresse le plus : la couverture du réseau partagé ! D’après le communiqué, Bouygues Telecom et SFR “vont déployer sur une zone correspondant à 57% de la population, soit l’ensemble du territoire en dehors des 32 plus grosses agglomérations de plus de 200 000 habitants et des zones blanches”.

Traduction : On va être présents tous les deux là où, auparavant, seul l’un d’entre nous avait du réseau. Cette offre ne concerne que les zones rurales et où au moins l’un des deux opérateurs possédait une antenne permettant la couverture réseau, une zone blanche étant une zone dépourvue du réseau des deux opérateurs.

Une première en France, mais pas en Europe, puisque des accords similaires ont déjà vu le jour chez nos voisins espagnols, britanniques et polonais pour ne citer qu’eux. Reste à voir quelle sera la réaction des deux opérateurs restants, Orange et Free (qui avait d’ailleurs essayé de s’incruster dans le projet, sans succès)…

Je sais pas vous, mais pour ma part, je trouve que la concurrence a parfois du bon pour faire avancer les choses (dans le sens des consommateurs) !